Blogs

Nintendo s’en prend aux cheaters de Splatoon 3

Vous allez sûrement vouloir y réfléchir à deux fois avant de tricher à Splatoon 3. Nintendo prend des mesures radicales et définitives qui affectent directement l’utilisation de votre console.

Splatoon 3 n’est pas encore sorti qu’il fait déjà des dégâts… chez les cheaters qui se font bannir leur console sans prévenir et n’ont par conséquent plus accès aux services en ligne, téléchargements y compris, voire à leurs jeux. Cheh ?

Nintendo s’en prend aux cheaters de Splatoon 3

Nintendo a organisé son Splatfest World Premiere, le premier test technique à grande échelle de Splatoon 3 pour prendre la température et voir le comportement des serveurs. Mais le constructeur japonais a aussi saisi cette occasion pour repérer les mauvais comportements côté joueurs et tester son système anti-triche. Et ça s’est mal terminé pour ceux qui ont essayé de modifier le jeu.

En effet, un patch non officiel permet après installation d’entrer dans la zone de test plus tôt. Sauf que voilà, cet avantage non réglementaire se conclut toujours de la même façon : c’est-à-dire par un ban des joueurs de la console selon le dataminer OatmealDome. Big N pourrait également pratiquer des bannissements à vie du Nintendo Switch Online.

OatmealDome se dit surpris de voir des joueurs avoir encore recours à cette pratique, car Splatoon 2 était déjà capable d’identifier ce genre de tricherie et donc de sanctionner les cheaters de la même manière.

Back to top button